Événements hors les murs - Archives

Ajouter à mon calendrier
Du au , Auditorium du Palais des Beaux Arts de Lille

Chaque année depuis plus de 25 ans, Citéphilo propose un temps de réflexion philosophique dans une vingtaine de villes des Hauts-de-France.

Chaque mois de novembre est organisée une centaine de tables rondes et rencontres en présence d’auteur.trice.s philosophes, sociologues, historien.ne.s, économistes, géographes… et des visites autour d’œuvres artistiques.

Ce temps fort en automne est suivi de plusieurs autres rencontres qui s'échelonnent de décembre à juin.

Expression d'une philosophie au sens large, les conférences abordent des thématiques des grands domaines de la pensée, des questions esthétiques, artistiques, historiques, politiques, culturelles…

La manifestation s’adresse à tous les publics et s’invite dans une variété de lieux de la cité : musées, théâtres, universités, lycées et collèges, médiathèques, lieux de culte, équipements sportifs…

Participer à inscrire la réflexion critique et le goût de la pensée dans l'espace public, partager ce goût avec tou.te.s, est la seule finalité qui anime l’équipe de Citéphilo.

C’est pourquoi la manifestation est entièrement gratuite.

Cette année encore, La chouette librairie est heureuse de faire partie des librairies associées à l'événement. Vous retrouverez nos livres lors des rencontres et au Palais des Beaux-Arts.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site : https://citephilo.org/, ainsi que sur les programmes papier distribués à la librairie.


En partenariat avec l'Ecole Supérieur de Journalisme
Avec Titiou Lecoq
Ajouter à mon calendrier
Le , Ecole Supérieure de Journalisme de Lille

Titiou Lecoq est journaliste indépendante et blogueuse sur Girls and geeks. Elle a notamment publié "Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale" (Fayard 2014), ainsi que des romans dont "Les Morues" (Au Diable Vauvert, 2011). A l'Iconoclaste, elle a publié "Honoré et moi" en 2019 et "Les grandes oubliées - Pourquoi l'Histoire à effacé les femmes" en 2021.
Elle y publie son nouvel ouvrage, "Le couple et l'argent - Pourquoi les hommes sont plus riches que les femmes", paru le 13 octobre 2022 à l'Iconoclaste.

Nous aurons l'immense plaisir de l'accueillir pour une rencontre exceptionnelle qui aura lieu à l'Ecole Supérieure de Journalisme, que nous remercions vivement pour la mise à disposition d'une salle qui nous permet de recevoir bien plus de monde que notre chouette librairie !


Ajouter à mon calendrier
Le , Ecole Supérieure de Journalisme de Lille

En partenariat avec Politis et l'Observatoire des libertés associatives, la section lilloise de la Ligue des Droits de l'Homme (LDH) organise un débat avec Pierre Januel, co-auteur avec Anne-Sophie Simpere du livre "Comment l'État s'attaque à nos libertés" (Plon). Ce débat sera animé par Julien Talpin, chargé de recherche en science politique au CNRS/CERAPS et auteur de "Bâillonner les quartiers : comment le pouvoir réprime les mobilisations populaires" (Les Étaques). L'événement se tiendra à l'École Supérieure de Journalisme de Lille.


Journée d'étude à la MESHS
Ajouter à mon calendrier
Le , La Meshs

Décliné chaque année autour d’une thématique, le festival D’un pays l’autre est, depuis 2018, le temps fort automnal venant clore les actions menées à l’année par La Contre Allée et ses partenaires autour de la traduction. La traduction littéraire peut éclairer non seulement des textes, mais aussi des questions politiques et sociétales ; c'est pourquoi le festival accueille des traducteur.trice.s, mais aussi des sociologues, écrivain.e.s, historien.ne.s, cinéastes, artistes, pour des rencontres, ateliers, expo et projections de films.

Thématique de cette année : "PAROLER"

Programme complet et réservation indispensable ici : https://dunpayslautre.org/festival/festival-2022/


Dans le cadre du festival D'un Pays L'Autre
Ajouter à mon calendrier
Le , Sciences Po Lille

Et si l’idée répandue de la langue française comme trésor national, phare de la connaissance et du progrès, n’était plus que le modèle d’une modernité dépassée ?

En deux ouvrages connexes "Langue" (Anamosa, 2021) et "Provincialiser la langue" (Amsterdam, 2021), la sociolinguiste Cécile Canut parvient à démonter cet archétype en exposant d’abord la manière dont le français continue de maintenir, sur son territoire comme dans ses ancienne colonies, ce que la chercheuse nomme l’ordre-de-la-langue : une injonction à s’assimiler au système linguistique dominant, au détriment des dialectes régionaux et autre patois que les politiques linguistiques du XXème siècle ont elles-mêmes structurés pour mieux les retrancher dans une oralité figée dans le passé.