L'épistolaire ou la pensée nomade, formes et fonctions de la correspondance dans quelques parcours d'écrivains au XIXe siècle
EAN13
9782130519249
ISBN
978-2-13-051924-9
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Écriture
Nombre de pages
278
Dimensions
21 x 13 x 1 cm
Poids
340 g
Langue
français
Code dewey
809.6
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'épistolaire ou la pensée nomade

formes et fonctions de la correspondance dans quelques parcours d'écrivains au XIXe siècle

De

Presses universitaires de France

Écriture

Offres

Cet ouvrage est une réhabilitation des textes de correspondance, les "chiffons de papier", trop souvent négligés et déconsidérés (si Sainte Beuve les adorait en revanche Proust les dénigrait) en particulier au XIXe siècle. SOMMAIRE : Chap 1 : Pour une brève histoire de la lettre -- Une forme en transit -- Figures de la lettreChap 2 : Correspondance et genèses -- La première forme venue -- Genèse de soi -- Usages autobiographiques de la lettre -- Passages et transmissionsChap 3 : La lettre, du lieu commun au verbe singulier -- Ecrire pour ne pas parler -- S'inventer par lettresChap 4 : Correspondance et écriture de soi -- To me or not to me ? à qui s'adresse la lettre ? -- La lettre comme capture de soi -- Poste restante et après ? Chap 5 : Epistolaire et identité féminine : épistolaire et quête d'identité -- La littérature par correspondanceChap 6 : L'épistolaire, seuil du littéraire ? -- En haine de la lettre -- Les correspondances, un espace littéraireBibliographie
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Brigitte Diaz