Ce que mon père n'a pas dit, Un passé russe
EAN13
9782021394177
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Histoire (H.C.)
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ce que mon père n'a pas dit

Un passé russe

Seuil

Histoire (H.C.)

Indisponible

Autre version disponible

L’historien Mark Mazower éclaire les tragédies et les luttes du XXe siècle au
miroir des engagements et des rêves d’une famille juive marquée par l’exil –
la sienne. C’est au fil de discussions avec son père, fils d’émigrés russes
installés à Londres au tournant du XXe siècle afin d’échapper à la guerre
civile et à la terreur, que l’historien entrevoit le passé complexe de sa
famille, au-delà de la vie apparemment sans histoire de ses parents. Au centre
de son récit, on trouve le personnage de Max, son grand-père, homme taciturne
qui cache sous son air guindé et ses silences un passé d’agitateur
révolutionnaire dans la Russie tsariste, qui lui valut exil forcé,
emprisonnement, déportation en Sibérie… Lui et sa femme, Frouma Toumarkine,
dont l’histoire familiale eut également son lot de drames, trouvèrent au cœur
de la capitale britannique un port d’attache où construire pour leurs enfants
une nouvelle vie, loin des malheurs traversés. Retraçant la trajectoire des
lignées Mazower et Toumarkine à partir de la fin du XIXe siècle – ce qui donne
lieu à une série de portraits de personnages hauts en couleur –, Mark Mazower
fait revivre un monde révolutionnaire à la fois socialiste, humaniste et
internationaliste. On y croise la route de Lénine, d’Emma Goldman et de
Litvinov, en naviguant de Moscou à la Sibérie, de Vilnius à Stalingrad,
Londres et Paris. Ceux qu’on a parfois appelés les « perdants de l’histoire »
ont souvent plus à nous apprendre que les « vainqueurs ». Traduit de l’anglais
par Alexandre Pateau « Mark Mazower est un grand historien et un écrivain
subtil. » Orhan Pamuk, prix Nobel de littérature Mark Mazower enseigne à
Columbia University à New York. Spécialiste de l’histoire de la Grèce et des
États des Balkans à l’époque moderne aussi bien que de l’histoire de
l’occupation allemande en Europe et des idéologies au xxe siècle, il compte
parmi les historiens les plus renommés de l’Europe au XXe siècle. Il est
notamment l’auteur de Dans la Grèce d’Hitler (Belles Lettres, 2002 ; « Tempus
», 2012) et du Continent des ténèbres. Une histoire de l’Europe au xxe siècle
(Complexe, 2005 ; « Points Histoire » 2021).
S'identifier pour envoyer des commentaires.