Événements à la librairie - Prochainement

Avec Loulou Robert
Ajouter à mon calendrier
Le , La chouette librairie

Loulou Robert a vingt-quatre ans lorsqu'elle publie son premier roman, "Bianca", en 2016 chez Julliard. Suivront chez le même éditeur, "Hope", "Sujet inconnu" et "Je l'aime", que nous avions eu le plaisir de découvrir lors de sa venue en novembre 2019. "Zone grise", qui vient de paraître aux éditions Flammarion est son premier récit.

À dix-huit ans, Loulou, alors jeune mannequin, « a une histoire » avec D, un photographe de mode. C’est ce qu’elle se raconte, parce que la réalité est trop insupportable : elle a été victime d’un prédateur, et si elle n’a pas consenti, elle n’a pas non plus résisté. Dix ans plus tard, toujours habitée par la culpabilité et la honte, elle tente de comprendre cette jeune fille qui n’a pas su, n’a pas pu dire non. Et s’attache, dans un style percutant et rageur, à effacer le gris de cette zone où rien n’est ni noir ni blanc. Au-delà de son histoire personnelle, il y a celle des filles et des garçons, de leur éducation. Parce que tout part de là.

C'est avec beaucoup d'émotion que nous lui donnerons la parole vendredi 9 octobre à 19h.


En partenariat avec Escales des Lettres
Ajouter à mon calendrier
Le , La chouette librairie

Installé en France depuis les émeutes de 1988, l’écrivain et journaliste algérien Yahia Belaskri, auteur de romans, d’essais, de nouvelles et de nombreux articles sur le dialogue des cultures méditerranéennes, pose un regard critique sur le « grand récit » qui réduit l’identité de son pays à l’arabité et à l’islam. S’il nous plongeait sans complaisance dans la décennie noire avec "Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut" (Vents d’ailleurs, Prix Ouest-France Étonnants Voyageurs 2011), en évoquant les destins tragiques d’un homme et d’une femme rattrapés par les violences religieuses et le poids de l’Histoire algérienne récente, c’est le roman de toutes les premières fois (premier amour, premières folies, premiers combats) qu’il nous présente avec son dernier ouvrage, "Le Livre d’Amray" (Zulma, 2018), le récit d’une quête à la fois individuelle et collective, entre les blessures et les amertumes accumulées de l’Histoire et la promesse d’une poésie. Une charge puissante et ardente contre tous les intégrismes, un chant vibrant d’amour pour une terre qui n’est jamais nommée, une Algérie rêvée et rendue à la vie.

L'auteur nous parlera également de sa participation à la revue annuelle de littérature et réflexion "Apulée # 5 Les droits humains", de son collectif et de ses contributeurs, éditée chez Zulma.


Avec Sarah Chiche
Ajouter à mon calendrier
Le , La chouette librairie

Sarah Chiche est écrivaine, psychologue clinicienne (diplômée de l'université Paris Diderot) et psychanalyste. Elle est l'auteure de plusieurs romans dont "Les enténébrés" (Seuil, 2019, prix de la Closerie des Lilas) et d'essais.

Nous aurons l'immense plaisir de l'accueillir pour présenter son dernier roman, "Saturne", paru au Seuil à la rentrée littéraire 2020.

Quelques mots sur "Saturne" :
Automne 1977 : Harry, trente-quatre ans, meurt dans des circonstances tragiques, laissant derrière lui sa fille de quinze mois. Avril 2019 : celle-ci rencontre une femme qui a connu Harry enfant, pendant la guerre d’Algérie. Se déploie alors le roman de ce père amoureux des étoiles, issu d’une grande lignée de médecins. Exilés d’Algérie au moment de l’indépendance, ils rebâtissent un empire médical en France. Mais les prémices du désastre se nichent au coeur même de la gloire. Harry croise la route d’une femme à la beauté incendiaire. Leur passion fera voler en éclats les reliques d’un royaume où l’argent coule à flots. À l’autre bout de cette légende noire, la personne qui a écrit ce livre raconte avec férocité et drôlerie une enfance hantée par le deuil, et dévoile comment, à l’image de son père, elle faillit être engloutie à son tour.
Roman du crépuscule d’un monde, de l’épreuve de nos deuils et d’une maladie qui fut une damnation avant
d’être une chance, Saturne est aussi une grande histoire d’amour : celle d’une enfant qui aurait dû mourir, mais
qui est devenue écrivain parce que, une nuit, elle en avait fait la promesse au fantôme de son père.

Archives