Cher.e.s chouettes lecteur.trice.s,

vos libraires sont en congés du 26 juillet au 17 août inclus. Pendant cette période, aucune commande ne pourra être traitée. Les livres qui ne sont pas en stock seront commandés par nos soins à la réouverture, et disponibles environ une semaine plus tard. Bel été à tou.te.s !

 

Philippe A.

La vie que tu t'étais imaginée
21,00
par (Libraire)
29 avril 2020

Grand écran.

"La vie que tu t 'étais imaginée" est une formidable enquête sur deux personnages qui pourraient être des personnages de fictions : Caroline Zenardi et sa fille Elissa Landi. Elles ont pourtant l'une et l'autre bien existé. La première a prétendu toute sa vie être la fille cachée d'une princesse (et quelle princesse si, si vous verrez !) et l' autre a connu la gloire cinématographique à Hollywood dans les années 30. Autant dire qu'il y a là tous les ingrédients d'une histoire aux allures de mélo . Si en plus vous ajoutez que tout ceci est raconté par une auteure d 'aujourd'hui, qui ne manque pas de talent , qui se met en scène dans ce roman et pour cause, puisqu'elle est elle-même actrice, alors vous ne rêvez pas: ce roman XXL est bien digne des plus grands mélos . Un roman formidable . Du grand art. Grand écran.

Joseph Kessel ou Sur la piste du lion
17,00
par (Libraire)
29 avril 2020

Le moins confiné de nos auteurs.

Cet été, offrez-vous ce bonheur: une traversée du XX eme siècle, à pied, à cheval, en auto ,en bateau, en avion ...en compagnie de l'auteur le moins confiné de la littérature française : Joseph Kessel. Un lion, oui, mais pas en cage celui-là !
Il est rare que la vie d'un écrivain, que l'on a souvent lu avec fièvre et passion, soit aussi excitante. C'est le cas de Joseph Kessel , qui est avec Romain Gary, un des auteurs les plus apprécié des jeunes générations. Il est vrai que le personnage est fascinant, ce que montre bien cette biographie d'Yves Courrière -un modèle du genre -,admirablement écrite, passionnante à lire et que la nouvelle collection de poche "L'Abeille" des éditions Plon vient de rééditer. Ne vous laissez surtout pas effrayer par l'épaisseur du volume.L'homme dont il est question ici n'a pas dix-huit mois qu'il a déjà fait le tour du monde et faillit mourir trois fois . Alors, quand une vie commence comme ça ...1500 pages paraissent bien mince !

Carisey, Christian

Alma Éditeur

18,00
par (Libraire)
27 avril 2020

Une histoire de fous.

C'est une histoire de fous .
Celle d'un monde d'abord qui se laisse entraîner dans les années soixante-dix dans une passion pour les échecs . On peine à imaginer que la finale d'un tournoi déchecs ait pu susciter autant d'engouement que celle aujourd'hui d'une finale de coupe du monde de football. Et pourtant c'est ce qui arriva en 1972 quand le monde entier eut les yeux rivés sur la rencontre entre Boris Spassky, le soviétique et Bobby Fischer, l 'américain. C'est une histoire de fous.
Celle aussi de deux puissances, l'URSS et les États-Unis, qui choisirent de s'affronter en Islande autour d'un échiquier, donnant à la Guerre Froide l'occasion de s'échauffer.
C'est une histoire de fous .
Celle enfin, d'un homme , Bobby Fischer, génial joueur d' échecs mais que la mégalomanie et la paranoïa conduiront des sommets de la gloire aux abysses de la folie .
Que vous soyez ou non joueur d echecs importe peu. Le destin de Bobby Fischer est passionnant ,hors norme, et le récit qu'en a tiré Christian Garisay est captivant.
On aime ...à la folie bien sûr.

J'ai tant vu le soleil
par (Libraire)
26 avril 2020

Relire Stendhal.

Emmanuel de Waresquiel nous fait partager sa passion pour Stendhal, un des écrivains qui l'accompagne depuis toujours. Pour ce grand historien, spécialiste de la Révolution, de l'Empire et de la Restauration la chose n' est pas étonnante. Henri Beyle est l'exact contemporain de cette riche période de notre histoire et qu'il va traverser à pas feutrés. Sa grande passion, en effet, est ailleurs. Il "s'est longtemps débattu entre le besoin d'écrire et l'ambition, puis l' écriture est devenue son ambition " nous dit Emmanuel de Waresquiel. A l'Histoire qu'il voit se faire et qu'il accompagne, il lui préfère donc les histoires qu'il invente et les personnages qu'il met en scène et qui donneront les chefs-d'œuvre que l'on connaît.
Ce petit livre élégant, écrit le temps d'un été, est naturellement fait pour donner envie de relire Stendhal. "L'hiver, on lit, l'été on relit ce que l'on a aimé autrefois " nous dit avec raison Emmanuel de Waresquiel. Alors relisons. La chartreuse de Parme par exemple ? Un chef d œuvre écrit en 52 jours...presque le temps du confinement.

Le grand Meaulnes, Choix de lettres et documents divers

Choix de lettres et documents divers

Gallimard

42,00
par (Libraire)
18 avril 2020

Magique

Alain-Founier fait son entrée dans la pléiade ! C'est une jolie surprise que ce petit volume qui, même enrichit de correspondances ,de notes et d une superbe préface de Philippe Bertier, ne contient au final qu'un court roman de 260 pages. Une gageure pour cette prestigieuse collection .
Publié en 1913 , Alain-Fournier partage cette année-là avec Marcel Proust qui publie le premier volume de La Recherche, Le grand Meaulnes s'impose très vite comme un classique et surtout comme le grand roman de l'Adolescence. Alain-Fournier ne connaîtra rien de l'immense succès de son roman. Mobilisé dès la déclaration de la guerre il meurt en septembre 1914.
Un siècle plus tard le charme opère encore et le lecteur continue d'être envoûté par l' atmosphère old school du roman. Tout y est beau comme par magie et jusqu'au nom des personnages . On relit le Grand Meaulnes avec plaisir dans cet habit pleine peau qui lui va bien et on se réjouit que cette entrée dans la collection de la Pléiade ne soit finalement pas arrivée plus tôt.