Hélène W.

Pas dupe
par (Libraire)
20 mars 2019

Coup de coeur de la chouette

Merveilleuse fantaisie d'Yves Ravey que ce roman. Une femme, un accident. Un accident, c'est bien sûr ça ? Dans l'entourage, un mari trompé, un amant assureur, un père trop présent : le commissaire Costa cherche l'erreur... Car il n'est "pas dupe", le narrateur non plus, et le.la lecteur.trice encore moins !

Taqawan

Le Livre de Poche

7,40
par (Libraire)
13 mars 2019

Coup de coeur de la chouette

Le destin d'Océane et de sa famille va basculer lors de la répression qui a frappé la réserve de Ristigouche, Canada. Un événement méconnu brillamment mis en lumière par Eric Plamondon, avec un livre qui alterne entre le roman, des extraits historiques, des commentaires naturalistes...

LE DIABLE ET SHERLOCK HOLMES
par (Libraire)
5 mars 2019

Coup de cœur de la chouette

Certains de ces textes étaient disponibles aux éditions Allia, mais quel bonheur de les découvrir réunis ici aux côtés de nombreux autres jusqu'ici inédits en français ! David Grann, un des maîtres du journalisme narratif, a le don de trouver des sujets fascinants, étonnants, déroutants, inquiétants, révoltants ou simplement... incroyables.
Chaque récit vous fera découvrir un univers hors norme : vous saurez comment la ville de New York est approvisionnée en eau (et pourrait ne plus l'être du jour au lendemain), quels sont les indices laissés par un incendie criminel (et comment les anciennes croyances ont fait condamner des innocent.e.s), pourquoi le calmar géant n'a jamais été attrapé vivant (alors que contrairement au monstre du Loch Ness, il existe réellement), etc.
Un incontournable pour tou.te.s les amateur.trice.s de curiosités !

L'appel
22,00
par (Libraire)
26 février 2019

Coup de coeur de la chouette

Quelques pages pour l'échauffement, puis on enchaîne sur des petites foulées, et assez rapidement on se rend compte que l'élan est pris : on ne quitte plus ce roman dont le personnage central est le saut.
Mais pas n'importe lequel : celui de Dick Fosbury, qui se cache derrière le personnage de Richard imaginé par Fanny Wallendorf. Alors qu'il plafonne à 1,62m depuis des années, Richard découvre "par hasard" un saut original, dorsal, qui révolutionnera la pratique du saut en hauteur dans la fin des années 60. Tour à tour décrié et encensé, Richard n'en a cure. Il veut juste voir "jusqu'où il peut aller". Un texte magnifique sur la recherche du geste parfait, sur le dépassement de soi, la persévérance, mais aussi sur les premières amours et amitiés, les liens familiaux, l'entrée dans l'âge adulte... On vous encourage à y plonger la tête la première !

Tenir jusqu'à l'aube
par (Libraire)
20 février 2019

Coup de coeur de la chouette

A l'heure où la famille idéale s'installe sur Instagram, le roman de Carole Fives remet les pendules à l'heure ! Car non, élever un (voire plusieurs) enfant(s) n'est pas de tout repos, et souvent loin de l'image idyllique que l'on nous impose dans les médias ou sur les réseaux sociaux. C'est d'autant plus dur pour la jeune femme du roman, qui se retrouve à élever seule son fils en bas âge, dans une ville où elle ne connaît personne, avec un boulot qu'elle n'a plus le temps de faire et des finances en souffrance. Alors, pour échapper au piège qui se referme sur elle, la nuit, elle sort. Quelques minutes, une heure, puis un peu plus, comme la chèvre de M. Seguin, elle tire sur la corde... Est-elle une mauvaise mère pour autant ? Ou seulement une femme à bout, isolée, que la société pointe du doigt sans chercher à l'aider ou à la soutenir ? Sincère de la première à la dernière ligne, "Tenir jusqu'à l'aube" rend justice à la parentalité, la vraie, en solo ou pas !