Marc F.

La race des orphelins
par (Libraire)
15 décembre 2020

Des maternités nazies pour un être parfait !

Témoignage sur un fait de la 2nde Guerre mondiale méconnu, celui des enfants nés dans des Lebensborn, maternités nazies où l'on faisait naître des bébés aryens, blonds aux yeux bleus. Des femmes sont choisies pour copuler avec des soldats nazis. Celle qui raconte à un scribe serait née en Norvège car il y a eu plusieurs Lebensborn à l'étranger, dont un en France (Lamorlaye, dans l'Oise). A 76 ans, cette femme raconte par bribes son histoire et son mal-être, car elle n'est pas reconnue comme victime de guerre.
Rédaction très maîtrisée, avec une économie de mots. Livre qui prend aux tripes, d'une grande humanité.

Alger, rue des bananiers
par (Libraire)
12 décembre 2020

L'Algérie au coeur

Par la bibliothèque du père, qui vient de mourir, l'auteure se rappelle son enfance à Alger de 1950 à 1961, l'année de ses 11 ans quand sa famille quitta l'Algérie pour vivre en France, les  " événements " prenant trop d'importance. Les habitants de cette rue sur les hauteurs d'Alger vivaient dans un petit paradis multi-culturel, près de la « maison devant le monde » où habita Camus, dominant toute la baie et le port. Elle évoque le passé colonial de ses aïeux venus de la campagne française à partir de 1830 pour y chercher du travail, de l'aventure, puis la lutte pour l'indépendance, évoquée d'une écriture subtile et touchante.
Détail pittoresque : le département d'Alger avait le numéro d'immatriculation 91 !

Thésée, sa vie nouvelle
par (Libraire)
10 décembre 2020

Une destinée familiale

Pour s'écarter d'une lignée familiale d'hommes qui se sont donnés la mort, le narrateur juif part avec ses enfants à l'Est, à Berlin. Thésée a cru à la rédemption, mais les souvenirs reviennent et il ouvre les 3 cartons d'archives familiales qu'il avait emportés et lettres et photos émaillent le livre. Nous comprenons la destinée de cette famille immigrée de Turquie. Les traumas traversent les générations ; cela a donné une science, l'épigénétique.
Longue et belle mélopée, poème lyrique à découvrir !

Les secrets de ma mère, Roman
23,00
par (Libraire)
5 décembre 2020

Deux femmes liées à jamais ?

Deux histoire racontées en parallèle, à deux époques, 1983 et 2008 ; celle d'Elise, une jeune fille qui tombe amoureuse de Constance, écrivaine plus âgée qui va l'emmener aux Etats-Unis pour le tournage d'un film à partir d'un de ses livres. La 2nde histoire parle de Rose, une trentenaire qui végète, vit avec Joe sans l'aimer et recherche sa mère, disparue alors qu'elle était toute jeune. Les deux histoires vont se rejoindre.
Sens romanesque exacerbé, à dévorer pour la psychologie de ses personnages féminins forts.

Un crime sans importance
par (Libraire)
27 novembre 2020

Le pouvoir de la littérature

Récit autobiographique. La sœur d'Irène a été agressée façon « Orange mécanique » chez elle, dans son pavillon de Brétigny-sur-Orge, près du Décathlon, à la fin de l'été 2018. Depuis, l'enquête piétine et l'auteur essaie de la débloquer alors qu'elle ne voyait plus cette sœur depuis 10 ans, étant bipolaire maladivement. Dans l'enfance, elles s'entendaient merveilleusement, seulement séparées de quelques années.
Le pouvoir de la littérature, si cher à Irène : " je dois aux livres ma victoire contre le silence ". Ici, silence de la police, des juges, de la famille...
Récit poignant.