L'échange
EAN13
9791022601412
ISBN
979-10-226-0141-2
Éditeur
Anne-Marie Métailié
Date de publication
Collection
Bibliothèque Hispano-Américaine
Nombre de pages
240
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
350 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

“L’importance du passé est surestimée. Si les gens restaient tranquilles, tout irait mieux.”
Parfois, il vaut mieux laisser tomber. C’est un “épisode confus”, dit le commissaire Jury, ça ne
nous regarde pas. Une jeune femme, à la sortie d’un bar, en plein jour, menace un inconnu puis
retourne son revolver contre elle-même et se suicide : c’est clair comme de l’eau de roche, “sans
danger pour les tiers”. Pas la peine de s’éterniser.
Mais Guyot, le journaliste, veut comprendre. Il consulte des archives. Il lit les cahiers de la
victime. Il cherche. On lui dit de laisser tomber. Il s’obstine. Il devrait regarder autour de lui. Il ne
voit rien. C’est un ingénu.
Dans le bar que fréquentait la victime, il découvre une alliée, psychanalyste à la retraite, qui
l’écoute en descendant des petits verres de vodka.
Les voix se multiplient. Beaucoup de coups de fil. Entre les mots, du silence. Des menaces
avérées, et des passages à l’acte. Des crimes. L’atmosphère est opaque, oppressante, l’air raréfié.
La mécanique de la violence est encore bien huilée, et les anciens maîtres du pouvoir policier des
années 80 ont du mal à prendre leur retraite et veulent aussi parler de leurs sentiments.
Dans une prose concise et d’une densité hallucinante, l’auteur de L’Autobus livre un roman
politique et métaphysique très noir, et montre les remous des âmes perverses et les alliances
troubles des pouvoirs institués. Magnifique et glaçant.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

16 octobre 2016

La vérité à tout prix. Vraiment ?

L’œuvre d’Eugenia Almeida est enracinée dans l’histoire de l’Argentine, son pays natal. « L’autobus », qui l’avait fait connaître en France en 2007, racontait à travers une anecdote presque surréaliste la prise du pouvoir par les autorités militaires à la ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Eugenia Almeida