A LA RECHERCHE DE L'HUMANITE - SCIENCE, POESIE OU RAISON PRATIQUE DANS LA PHILOSOPHIE POLITIQUE DE J, Science, poésie ou raison pratique dans la philosophie politique de Jean-Jacques Rousseau, Leo Strauss et James Madison
EAN13
9782130566823
ISBN
978-2-13-056682-3
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Léviathan
Nombre de pages
426
Dimensions
24 x 17,4 x 2,3 cm
Poids
740 g
Langue
français
Code dewey
320.01
Fiches UNIMARC
S'identifier

A La Recherche De L'Humanite - Science, Poesie Ou Raison Pratique Dans La Philosophie Politique De J

Science, poésie ou raison pratique dans la philosophie politique de Jean-Jacques Rousseau, Leo Strauss et James Madison

De

Presses universitaires de France

Léviathan

Offres

À la différence de la perception d’une blessure physique, comment peut-on voir une injustice, ou le gouvernement des êtres libres, ou enfin le bien humain ? Les distinctions analytiques – entre fins et moyens, être et devoir être, fait et valeur, empirique et normatif – conduisent-elles à éclairer ou à déformer la perception de la politique et de l’humain ? Cet examen du problème des principes de la perception et du jugement politique remet en question l’orientation scientifique actuellement dominante en revenant sur la question de trois modes de la raison – science, poésie ou techné, et raison pratique – comme methodoi pour saisir les choses humaines. L’étude se concentre sur trois auteurs bien connus mais peu compris, pour lesquels ce problème du logos est fondamental : Jean-Jacques Rousseau, Leo Strauss et James Madison. Dans sa critique de la raison et du rationalisme des Lumières, Rousseau représente la première tentative, dans la modernité, de repenser les prémisses de la méthode scientifique, tentative qui conduit aux fondements de la philosophie critique issue de l’esthétique transcendantale de Kant. Leo Strauss représente un réexamen de la crise du rationalisme issue de la philosophie moderne. À la suite des questions que provoquent Nietzsche et Heidegger par rapport à la philosophie de Kant, Strauss revient sur le problème de Socrate et la possibilité de la philosophie, et partant, sur la possibilité de la raison pratique (phronesis) comme fondement de la perception des choses humaines. La troisième partie du livre explore la question : comment saisir un régime politique à partir de la raison pratique ? Pour ce faire, la politique constitutionnelle de James Madison est étudiée. «L’empire de la raison» que le «père de la Constitution américaine» tenait à établir s’inspire d’une idée de la raison qui ne provient ni de Locke, ni de Hume, ni de Montesquieu, mais de la raison pratique de la philosophie classique. Les questions universelles de politique constitutionnelle qu’examinent ces trois auteurs peuvent ainsi aider à élucider les problèmes actuels que posent, pour l’humanité en soi-même ou en soi, la globalisation, la formation de l’Union Européenne et la politique constitutionnelle du pays où l’on vit.

Terence Marshall a enseigné la philosophie et la politique en France et aux États-Unis, aux Universités de Pennsylvanie (1967-1971), de Caroline du Nord (1971-1976), de Paris I – Panthéon-Sorbonne (1976-1983), à l’École normale supérieure (1978-1979), et à l’Université de Paris X – Nanterre (1978-2008).
S'identifier pour envoyer des commentaires.