Pour la peau
EAN13
9782823607949
ISBN
978-2-8236-0794-9
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
160
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
290 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Lorsque la narratrice rencontre E., elle le trouve plutôt quelconque ; il est plus âgé qu’elle, il a le teint gris, il fume. Elle éprouve même un certain dégoût pour toute sa personne, mais les circonstances font que leurs chemins se croiseront de nouveau. Elle ignore encore qu’elle va tomber éperdument amoureuse de lui, jusqu’à adorer tout ce qui, dans un premier temps, la repoussait. Quand il décide de rompre, quelques mois plus tard, la jeune femme sombre dans une douleur sans fond. Elle décide alors d’écrire leur histoire pour que les lieux, les gestes et les musiques qu’elle a écoutées avec E. ne soient pas engloutis par l’oubli. Mais ces musiques, sur lesquelles les amants se sont apprivoisés l’un l’autre, résonnent désormais comme un requiem.Pour la peau raconte de façon très crue l’histoire de cette passion : violente, totale, obsédante, notant au passage les moindres détails, comme s’il s’agissait de composer un tableau hyper réaliste. Impitoyable, d’une précision clinique, l’écriture d’Emmanuelle Richard confère à ce récit une puissance quasi hypnotique.Emmanuelle Richard est née en 1985 en banlieue parisienne. Son premier roman sur l’adolescence, La Légèreté, paru aux éditions de l’Olivier en 2014, a été très remarqué par la critique. Pour la peau, titre qu’elle a emprunté au chanteur Dominique A, est son deuxième roman.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

10 avril 2016

Sauver sa peau

Le roman s’ouvre en avril, sur le premier grain d’un rosaire, une image d’Emma et de son amour perdu, un homme de douze ans son aîné qu’elle a aimé, contre toutes attentes, l’été de ses 27 ans. Quelques pages plus ...

Lire la suite

9 février 2016

C'est la deuxième partie du roman qui m'a plu, celle dans laquelle la narratrice souffre. La voir s'engluer dans cette relation qui ne peut pas lui donner satisfaction parce qu'il existe des dépendances bien plus fortes que l'amour qui relient ...

Lire la suite

11 janvier 2016

Après une relation de six années qui s’est soldée par une rupture d’un commun accord, la narratrice cherche un nouvel appartement en province. C’est E. qui lui le fait visiter. Dégingandé, plus âgé qu’elle, le visage marqué de ceux qui ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Emmanuelle Richard