Adios a Mama, nouvelles
EAN13
9782842059811
ISBN
978-2-84205-981-1
Éditeur
Fayard/Mille et une nuits
Date de publication
Collection
LITTERATURE
Nombre de pages
144
Dimensions
19,2 x 12,5 cm
Poids
178 g
Langue
français
Langue d'origine
castillan, espagnol
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Peu de temps avant sa mort, Reinaldo Arenas rassemble dans un recueil huit nouvelles écrites à La Havane, à Miami et à New York, de 1963 à 1987.

« Traître », écrite en 1974, met en scène l’après-Castro.

« Il se passe quelque chose sur le dernier balcon » est le récit, comme sur le mode accéléré, de la vie d’un garçon bientôt adolescent à Cuba, dont la vie est flétrie par la réalité du pays : l’homme se suicidera bientôt. (1963).

« Adiós a Mamá » est la cérémonie d’adieu qu’offrent à la mère décédée ses quatre filles et son fils le narrateur. (1973-1980).

« La Tour de verre » raconte la difficile vie nouvelle, à Miami, de l’écrivain exilé Alfredo Fuentes. (1986).

« La Comète de Halley », construite en écho à « Adiós a Mamá », reprend et poursuit le thème de La Maison de Bernarda Alba de F. G. Lorca. (1986).

« La Grande Force » (1987) et « Mémoire du pays » (1973-1980) composent des pages désespérées sur le genre humain.

Le dernier texte « Fin d’un conte » (1982) est un adieu à un ami défunt, le dernier voyage avant que ses cendres ne soient dispersées dans la mer… L’occasion de l’ultime proclamation d’une victoire sur l’Île tant aimée et tant haïe.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Renaldo Arenas