L'inquiétude de la pensée, L'herméneutique de la vie du jeune Heidegger (1919-1923)
EAN13
9782130624530
ISBN
978-2-13-062453-0
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Épimethée
Nombre de pages
392
Dimensions
21 x 15 x 1 cm
Poids
355 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'inquiétude de la pensée

L'herméneutique de la vie du jeune Heidegger (1919-1923)

Presses universitaires de France

Épimethée

Offres

Entre 1919 et 1923, Martin Heidegger (1927-1976) caresse le voeu de faire « exploser l'ensemble du système traditionnel des catégories ». C'est avant la parution de son maître ouvrage Être et Temps (1927), qui consacra la « question de l'être » comme fondamentale, tout en ravalant ses propres essais antérieurs au rang de simple propédeutique. En réalité, ces essais de jeunesse recèlent un projet philosophique original et ambitieux. Le jeune philosophe y soupçonne en effet toute conceptualisation de masquer le mouvement de la vie et d'éteindre l'inquiétude native de la pensée qui y trouve pourtant son ancrage irréductible. Il exige donc que les questions philosophiques fondamentales soient désormais interprétées à partir de la concrétude propre de la vie. C'est ce qu'on a appelé rétrospectivement son « herméneutique de la facticité ». La « vie » devient alors le leitmotiv de la pensée du jeune Heidegger, pointant vers une sphère originaire, celle de l'expérience facticielle, d'où le philosopher trouve sa provenance, dont il doit rendre compte et où il revient toujours. Ce livre retrace le développement des thèses du jeune Heidegger et en dégage l'originalité et l'intérêt philosophiques propres plutôt que de les considérer sous l'éclairage rétrospectif d'Être et Temps.
S'identifier pour envoyer des commentaires.