LES MUTATIONS ACTUELLES DE L'UNIVERSITE
EAN13
9782130536895
ISBN
978-2-13-053689-5
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Nombre de pages
400
Dimensions
24 x 15,5 x 2 cm
Poids
605 g
Langue
français
Code dewey
378
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Mutations Actuelles De L'Universite

Dirigé par

Édité par

Presses universitaires de France

Indisponible
L'enseignement supérieur est un objet paradoxal des sciences sociales. A la fois objet classique de la sociologie (Durkheim), il est en même temps assez peu étudié, ou de manière trop éparse pour constituer, tout au moins en France, un domaine à part entière de la recherche et de l'enseignement. C'est pour tenter de remédier à ce paradoxe les textes de cet ouvrage ont été réunis par Georges Felouzis.Cet ouvrage présente les travaux de chercheurs et de spécialistes de l'enseignement supérieur et de l'université. On pourra être frappé par le caractère oecuménique des approches mises en oeuvre comme par la diversité des angles de vue développés par chacun. Pourtant les registres scientifiques convoqués s'appuient tous sur une préoccupation commune, celle de rendre compte des mutations actuelles de l'université et de l'enseignement supérieur en France, d'en décrire les modalités et d'en saisir le sens.Les mutations qui ont fait passer l'université des " héritiers " à celle de l'enseignement " de masse " sont visibles à travers l'étude d'objets aussi variés que les politiques universitaires, le développement de la recherche, le fonctionnement des étudiants, leurs parcours vers l'insertion professionnelle.Ces mutations ne manquent pas d'alimenter le débat social. Cela montre l'importance de la formation supérieure en France, et la hauteur des enjeux : ceux de l'égalité et de la démocratie, ceux aussi de la production des connaissances et de leur transmission, ceux de l'économie et de la productivité, ceux enfin de l'intégration européenne dont les établissements universitaires peuvent devenir l'un des outils privilégiés.
S'identifier pour envoyer des commentaires.