La cravate
EAN13
9782823601367
ISBN
978-2-8236-0136-7
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
226 g
Langue
français
Langue d'origine
allemand
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Ne pas être un père qui dit à son fils : on doit fonctionner. »

Taguchi Hiro refuse de « fonctionner », il refuse aussi de sortir de sa chambre, de se mêler aux autres, y compris les siens. Il a 20 ans, il est ce qu’on appelle au Japon un hikikomori. Telle est sa situation lorsqu’il aperçoit, dans le parc en face de chez lui, un homme qui semble passer ses journées assis sur un banc : il porte un costume, une mallette, et surtout une belle cravate, qu’il relève sur son épaule pour manger le bento, bref cet homme est un employé modèle, un salaryman. On s’en doute, l’apparence est trompeuse. Le salaryman, Ohara Tetsu, a perdu son emploi, mais ne veut pas l’avouer à son entourage.

Taguchi Hiro et Ohara Tetsu finissent par se rencontrer, ils parlent, parlent indéfiniment.

Voilà l’essentiel du roman, ponctué par les récits des deux protagonistes, la disparition d’un ami poète fauché par une voiture, le suicide d’une camarade de classe, la vie de famille, la vie scolaire qui n’existe plus, la vie professionnelle brisée nette, le vide après la mort d’un enfant et l’amour d’une épouse.

La Cravate n'est pas seulement un livre sur le phénomène japonais du hikikomori: plus universellement c'est un roman consacré à la pression sociale, celle qui fait éclater les esprits et les êtres. Mais sans militantisme, sans colère. Juste un roman sombre et léger.

Milena Michiko Flasar est une jeune auteure prometteuse. De mère japonaise et de père autrichien, elle est née en 1980 à St Pölten et vit à Vienne où elle a étudié la littérature comparée ainsi que la philologie germanique et romane. Elle a publié un recueil de trois histoires courtes, Ich bin (en 2008) ainsi qu’un court récit consacré à sa mère, Okaasan – Meine unbekannte Mutter (en 2010) qui lui ont valu plusieurs prix et bourses.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

22 octobre 2013

Quelque part au Japon, un jeune homme Hiro s’aventure au-delà de sa chambre dans laquelle il est resté deux ans pour aller dans un parc. Assis sur un banc, il observe un homme avec son attaché-case et en cravate qui ...

Lire la suite

18 septembre 2013

Un parc, quelque part au Japon. D'abord distants, deux inconnus vont partager le même banc. Le plus jeune, un Hikikomori, vient de sortir de la chambre où il vit cloîtré depuis deux ans. Il craint le monde qui l'entoure. Le ...

Lire la suite

4 septembre 2013

"La cravate", deux petits mots, mais qui signifient beaucoup. D'abord pour le narrateur, jeune hikokomori, qui se décide enfin à faire un pas hors de sa chambre et rencontre cet homme, cet étranger, cette "cravate" anonyme, qui vient se restaurer ...

Lire la suite

31 août 2013

La délicatesse d'un roman japonais ...

Narration ponctuée de nombreux retours en arrière, La Cravate possède cette grâce qu’on trouve souvent chez les auteurs japonais (l’auteur a une mère japonaise, un père autrichien et vit à Vienne). Un peu à la manière du haïku, l’intrigue faite ...

Lire la suite