EAN13
9782267049831
ISBN
978-2-267-04983-1
Éditeur
Christian Bourgois
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
120
Dimensions
21,4 x 13,5 x 1 cm
Poids
164 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
À paraître

Autre version disponible

Toni Morrison analyse les mécanismes à l’oeuvre dans le racisme qui ont permis d’établir et de perpétuer la domination d’une seule catégorie d’individus. Dans sa quête de réponses, l’autrice se replonge dans ses souvenirs, mais également dans l’histoire, la politique, et surtout la littérature qui joue un rôle important dans l’élaboration de la notion de « race » – à la fois ses propres romans dont elle dévoile les sources (entre autres Beloved et Paradis), mais aussi des textes d’auteurs américains classiques tels que William Faulkner, Joseph Conrad ou Ernest Hemingway.Des récits d’esclaves à l’évocation des lynchages et des récentes violences policières, elle démontre que la « définition de l’inhumain » censée justifier le sadisme de « l’asservisseur » ne saurait en vérité s’appliquer qu’à celui-ci. Le combat de l’écrivain contre cette « obsession de la couleur » pourrait enfin nous permettre de nous avouer que l’étranger n’est, après tout, qu’une partie non reconnue de nous-mêmes.Dans ce recueil, Toni Morrison propose des réflexions éminemment politiques pour comprendre notre époque. Elle y approfondit les thèmes qui ont imprégné son oeuvre : la question raciale, la peur, les frontières, les migrations, le désir d’appartenance.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Toni Morrison
Plus d'informations sur Christine Laferrière
Plus d'informations sur Ta-Nehisi COATES