Oblik - N° 7 Génération No Future ? 50 raisons pour les jeunes de ne pas désespérer
EAN13
9782352403012
ISBN
978-2-35240-301-2
Éditeur
Alternatives Économiques
Date de publication
Dimensions
26 x 18,6 x 1,8 cm
Poids
458 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Oblik - N° 7 Génération No Future ? 50 raisons pour les jeunes de ne pas désespérer

De

Alternatives Économiques

Offres

OBLIK n°7 Oblik, c'est la revue d'infos dessinées d'Alternatives Economiques où des illustrateurs talentueux posent un regard créatif et décalé sur l'actualité avec, en toile de fond, l'expertise et l'exigence des journalistes d'Alternatives Economiques. Ce numéro, consacré à la jeunesse, s'intitule "Génération No Future ? 50 raisons pour les jeunes de ne pas désespérer".
Génération No Future ? 50 raisons pour les jeunes de ne pas désespérer
Prenons un jeune et disséquons-le. Que trouvons-nous à l'intérieur ? Des quantités considérables d'envies, de projets, d'espoirs de toute sorte. Quelques désillusions bien sûr, mais pas encore nombreuses. Pas mal de vides à combler aussi, que les connaissances et les expériences devraient progressivement remplir. Refermons le jeune maintenant et laissons-le vaquer à ses occupations en continuant à l'observer. Que constatons-nous ? Qu'il se heurte dans ses études, dans son travail, dans sa vie personnelle à des obstacles que parfois les générations précédentes n'ont pas connus, même si chacune a eu son lot d'embûches. Qu'il perd le moral à l'occasion. Que devant l'adversité et l'état du monde dont il hérite, il tance volontiers ses aînés, tout en commettant des erreurs qu'ils ont déjà commises. Ou d'autres, de son cru. Et qu'il est empêtré dans ses contradictions. Quelle conclusion pouvons-nous en tirer ? Qu'en dépit des apparences, le jeune est un être désespérément normal et qu'il a toute la vie devant lui.
A découvrir également dans ce numéro : une carte blanche à Alex Jordan (qui a fait partie des fondateurs du collectif de graphistes Grapus
dans les années 70) et au photographe André Lejarre ; un portfolio "The day may break" (10 pages) du photographe Nick Brandt ; un reportage illustré "Sages-femmes : les raisons de la colère" (10 pages) ; une bande dessinée sur "L'affaire Lemoine" écrite par Christian Chavagneux, éditorialiste à Alternatives Economiques et auteur notamment de Les plus belles histoires de l'escroquerie, illustrée pas Nathalie Ferlut. Dans Oblik, tous les arts graphiques sont mobilisés pour renouveler le journalisme.Léa Murawiec, qui a dessiné la couverture de ce numéro d'Oblik, a remporté le Prix du Public au festival d'Angoulême 2022 pour sa bande dessinée Le Grand Vide.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Collectif