Le Passeport
EAN13
9782490205110
ISBN
978-2-490-20511-0
Éditeur
Les Étaques
Date de publication
Collection
ROMAN
Nombre de pages
364
Dimensions
18 x 10 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Passeport

Les Étaques

Roman

À paraître
Née à Bruxelles d'un père franco-israélien et d'une mère allemande, la narratrice part au Proche-Orient puis au Maghreb pour suivre les traces de son histoire paternelle. L'obtention inattendue d'un passeport israélien bouleverse ses aspirations. Comment assumer la nationalité d'un pays en guerre qui suscite l'hostilité de ses amis ? Comment ce passeport affecte-t-il son rapport au monde et aux autres ? De Jérusalem à Ramallah, du Caire à Alger, de Rabat à Paris, Le Passeport interroge notre relation à l'Histoire et aux frontières, aux langues et aux mémoires, aux identités nationales et aux liens familiaux. Ce récit d'apprentissage questionne notre manière d'habiter le monde, de le penser et d'y agir.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Le , La chouette librairie

Diplômée de sciences politiques, Julia Galaski travaille dans le secteur socio-culturel bruxellois et milite dans différents collectifs pour la défense des droits humains et la justice sociale. Nous aurons le plaisir de la recevoir à l'occasion de la parution de son roman "Le Passeport", a paraître fin janvier aux éditions Les Etaques.

Quelques mots sur le livre :
« Cela fait plus d’un an que j’ai le passeport israélien. Il y a un an, j’étais sûre de le rendre. Mais on ne rend pas un passeport parce qu’on s’indigne d’une ligne politique, même si elle se durcit, qu’elle va à l’encontre de nos valeurs, de nos convictions, qu’elle suscite la haine, qu’elle attise les tensions jusqu’au sein de sa propre famille. Ce passeport, je ne l’ai pas choisi. Pas plus que le passeport français ou allemand, qu’il ne me viendrait pas à l’esprit de rendre. Je ne sais quoi en faire, de ce papier, de cette idée même de nation, qui nous assigne à un territoire, à une identité, à un récit national. Mais que je le veuille ou non, ce passeport façonne mon rapport aux frontières, à l’histoire, à l’autre, à son regard. »
Née à Bruxelles d’un père franco-israélien et d’une mère allemande, la narratrice part au Proche-Orient puis au Maghreb pour suivre les traces de son histoire paternelle. L’obtention inattendue d’un passeport israélien bouleverse ses aspirations.
Comment assumer la nationalité d’un pays en guerre qui suscite l’hostilité de ses amis ? Comment ce passeport affecte-t-il son rapport au monde et aux autres ? De Jérusalem à Ramallah, du Caire à Alger, de Rabat à Paris, Le Passeport interroge notre relation à l’Histoire et aux frontières, aux langues et aux mémoires, aux identités nationales et aux liens familiaux. Ce récit d’apprentissage questionne notre manière d’habiter le monde, de le penser et d’y agir.