L'anarchiste qui s'appelait comme moi
EAN13
9791038700529
ISBN
979-10-387-0052-9
Éditeur
Zulma
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
608
Dimensions
21 x 14 x 3 cm
Poids
636 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'anarchiste qui s'appelait comme moi

Zulma

Littérature française

Offres

Une coédition avec les éditions Zulma
Un jour de désœuvrement, Pablo Martín Sánchez tape son nom dans un moteur de recherche. Par le plus grand des hasards, il se découvre un homonyme au passé héroïque : un anarchiste, condamné à mort en 1924. Férocement intrigué, il se pique au jeu de l’investigation et cherche à savoir qui était… Pablo Martín Sánchez le révolutionnaire.
Happé, l’auteur se fond dans cette destinée tourbillonnante et picaresque, alternant le récit d’une épopée révolutionnaire dans le Paris des années 1920 où les faubourgs de Belleville abritent d’ardents imprimeurs typographes, et celui d’une jeunesse aventureuse en Espagne jusqu’à les faire converger en un dénouement… tragique.
Épique, virevoltant, espiègle et foisonnant, L’anarchiste qui s’appelait comme moi dresse le portrait à la fois réaliste et rêvé des utopies montantes du tournant du XXe siècle, dans l’esprit des grands romans populaires où l’amitié, la trahison, l’amour et la peur sont les rouages invisibles qui font tourner le monde.
Relation libraires :
Valentin Féron, 01 58 22 19 90, valentin.feron@zulma.fr
Aline Connabel, 06 25 67 05 43, aline.connabel@gmail.com
Relation presse :
Anaïs Hervé, 06 13 66 06 67, aherve@agencelabande.com
assistée de Vincent-Pierre Brat, 06 25 45 62 77, vp.brat@agencelabande.com
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Avec Pablo Martín Sánchez
Le , La chouette librairie

Ex-athlète, ex-comédien, ex-chercheur, Pablo Martín Sánchez devient écrivain après sa découverte de l’ Oulipo lors d’ un séjour à Paris ; il y est co-opté en 2014. De lui, les éditions La Contre Allée ont déjà publié un recueil de nouvelles, "FrICTIONS" et un roman, "L'instant décisif". Il est également traducteur (Marcel Schwob, Alfred Jarry, Raymond Queneau, Bernard-Marie Koltès, Wajdi Mouawad et Hervé Le Tellier pour "L'Anomalie") et enseigne l’ écriture créative à Barcelone.

C'est en co-édition avec Zulma que La Contre Allée publie en septembre son premier roman, "L'anarchiste qui s'appelait comme moi," primé Meilleure Première Œuvre par le journal El Cultural (Espagne). Une œuvre ample et ambitieuse que nous vous invitons à venir découvrir en présence de l'auteur !

Attention : pour accéder à cette rencontre, il vous faudra présenter un Pass sanitaire valide. Nous sommes désolé.e.s pour la gêne occasionnée.