Albert Camus. Du refus au consentement
EAN13
9782130587781
ISBN
978-2-13-058778-1
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Débats philosophiques
Nombre de pages
167
Dimensions
19 x 12 x 0 cm
Poids
163 g
Langue
français
Code dewey
100
Fiches UNIMARC
S'identifier

Albert Camus. Du refus au consentement

Presses universitaires de France

Débats philosophiques

Offres

C’est le thème du balancement qui révèle l’étrangeté de Camus écartelé entre le refus et le consentement. L’image de la balance évoque cette règle de justice insaisissable qui porte le nom de mesure. Ce n’est pas seulement une image, c’est la pulsation même de l’existence qui est vouée aux extrêmes, oscillant entre la vie et la mort, la nuit et le jour, la jouissance et l’ascèse, l’exil et le royaume. Là où l’esprit révolutionnaire n’admet aucune adhésion au monde, l’esprit de révolte discerne, au cœur de la négation, une affirmation secrète qui accorde au refus son consentement. La mesure est ainsi le souci permanent de Camus qu’il découvre dans la préoccupation envers le monde et la sollicitude envers les hommes. C’est à partir de lui que l’étrangeté de l’existence se creuse au point de se percevoir comme un exil. Seul souffre d’exil celui qui a connu l’appel d’un royaume auquel il ne réussit jamais à accéder.

Ouvrage publié sous la direction de Jean-François Mattéi, membre de l’Institut universitaire de France, professeur émérite à l’Université de Nice-Sophia Antipolis et à l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence. Parmi ses derniers ouvrages : Albert Camus et la pensée de Midi (Ovadia, 2008), Jorge Luis Borges et la philosophie (Ovadia, 2010) et L’identité de l’Europe (avec Chantal Delsol, PUF, 2010).

Avec les contributions de Jacques Dewitte, Raphaël Draï, Jean-Jacques Gonzales, Jean-Luc Moreau.
S'identifier pour envoyer des commentaires.