Violence de l'insécurité
EAN13
9782130584377
ISBN
978-2-13-058437-7
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
SOUFFRANCE ET T
Nombre de pages
192
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
222 g
Langue
français
Code dewey
302.17
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Le sentiment d’insécurité frappe par son intensité et, en tant que sentiment, il est forcément vrai. Néanmoins, les idées et images qui lui sont associées peuvent s’avérer trompeuses. L’insécurité, en effet, n’est pas toujours là où on l’imagine, ni les dangers tapis là où l’on croit les trouver. Ainsi — en dépit du sens commun — dans notre société individualiste, nous avons dix fois plus de « chances » de nous suicider que d’être assassinés.

Comment envisager objectivement dès lors les tenants et aboutissants du sentiment d’insécurité ? Comment jeter les bases d’une sécurité véritable ? Où situer la violence ? Pour aborder ces questions, nous nous appuierons sur diverses données issues de pratiques éducatives et psychothérapeutiques. Nous ferons également appel aux enseignements de la psychanalyse — le tout sous les regards croisés de l’histoire, de la sociologie et de la démographie.

Didier Robin est psychologue clinicien, psychanalyste et systémicien. Il exerce actuellement en privé et reçoit des adolescents, des adultes et des familles. Par ailleurs, il intervient dans de nombreuses institutions comme superviseur d’équipes. Il est aussi formateur au Centre Chapelle-aux-champs (Bruxelles). Il est aussi coordinateur d’un programme de formation à la Psychothérapie Institutionnelle à Bruxelles.
S'identifier pour envoyer des commentaires.