La Bhagavadgîtâ
EAN13
9782080711670
ISBN
978-2-08-071167-0
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
GARNIER FLAMMARION
Nombre de pages
218
Dimensions
17 x 10 x 0 cm
Poids
175 g
Langue
français
Langue d'origine
sanskrit
Code dewey
294
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Bhagavadgîtâ

Traduit par

Flammarion

Garnier Flammarion

Offres

Aucune oeuvre indienne n'a été plus lue et plus traduite dans le monde que la Bhagavadgita, ou «Chant du Bienheureux». Ce poème mystique et philosophique, rédigé en sanscrit aux alentours du IIIe siècle avant J.-C., fut élevé au rang de texte sacré par les Hindous, avant d'exercer une véritable fascination sur les lecteurs occidentaux, de Wilhelm von Humboldt à la philosophe Simone Weil, en passant par Goethe ou encore Tolstoï. Épisode le plus célèbre de la monumentale épopée du Mahabharata, il rapporte l'enseignement délivré par le dieu Krishna au guerrier Arjuna. Sur le point de prendre part à la guerre qui va l'opposer à ses propres cousins, celui-ci ne sait que faire : doit-il être fidèle à son devoir de guerrier et tuer les membres de sa famille ? doit-il renoncer à combattre au prix de son honneur militaire ? En réponse à ce dilemme, Krishna lui enseigne la doctrine de l'ascèse dans l'action. La portée de cet appel au détachement et à la méditation, nourri des hymnes sacrés de l'Inde ancienne, ne s'est jamais démentie. Gandhi, qui au XXe siècle s'est fondé sur ce texte pour mener son combat non violent contre toutes les formes d'injustice, affirmait à son sujet : «La Gita n'est pas seulement ma Bible et mon Coran, elle est plus encore : elle est ma mère.»
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Marc Ballanfat