Le consentement
EAN13
9782253101567
ISBN
978-2-253-10156-7
Éditeur
Le Livre de poche
Date de publication
Collection
LIVRE DE POCHE
Nombre de pages
216
Dimensions
17,8 x 11 x 1 cm
Poids
134 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Depuis tant d'années, je tourne en rond dans ma cage, mes rêves sont peuplés de meurtre et de vengeance. Jusqu'au jour où la solution se présente enfin, là, sous mes yeux, comme une évidence : prendre le chasseur à son propre piège, l'enfermer dans un livre. »
Séduite à l'âge de quatorze ans par un célèbre écrivain quinquagénaire, Vanessa Springora dépeint, trois décennies plus tard, l'emprise qui fut exercée sur elle et la trace durable de cette relation tout au long de sa vie de femme. Au-delà de son histoire intime, elle questionne dans ce récit les dérives d'une époque et d'un microcosme littéraire aveuglé par le talent et la notoriété.

Un livre phénomène traduit dans vingt-deux langues et actuellement en cours d’adaptation cinématographique.

D’une précision implacable, Le Consentement éclaire d’une lumière crue et glaçante cette zone grise dans laquelle se trouve un être sous emprise. L’Obs.

Un conte noir des années soixante-dix. Un conte vrai. Transfuge.

GRAND PRIX DES LECTRICES ELLE DOCUMENT.

PRIX JEAN-JACQUES ROUSSEAU.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

En partenariat avec l'Université de Lille
Le , Université de Lille - Bibliothèque universitaire Sciences humaines et sociales

A-t-on encore besoin de présenter "Le consentement", le livre de Vanessa Springora qui a bouleversé le monde littéraire en janvier 2020 ?

Au milieu des années 80, élevée par une mère divorcée, V. comble par la lecture le vide laissé par un père aux abonnés absents. À treize ans, dans un dîner, elle rencontre G., un écrivain dont elle ignore la réputation sulfureuse. Dès le premier regard, elle est happée par le charisme de cet homme de cinquante ans aux faux airs de bonze, par ses œillades énamourées et l’attention qu’il lui porte. Plus tard, elle reçoit une lettre où il lui déclare son besoin « impérieux » de la revoir. Omniprésent, passionné, G. parvient à la rassurer : il l’aime et ne lui fera aucun mal. Alors qu’elle vient d’avoir quatorze ans, V. s’offre à lui corps et âme. Les menaces de la brigade des mineurs renforcent cette idylle dangereusement romanesque. Mais la désillusion est terrible quand V. comprend que G. collectionne depuis toujours les amours avec des adolescentes, et pratique le tourisme sexuel dans des pays où les mineurs sont vulnérables. Derrière les apparences flatteuses de l’homme de lettres, se cache un prédateur, couvert par une partie du milieu littéraire. V. tente de s’arracher à l’emprise qu’il exerce sur elle, tandis qu’il s’apprête à raconter leur histoire dans un roman. Après leur rupture, le calvaire continue, car l’écrivain ne cesse de réactiver la souffrance de V. à coup de publications et de harcèlement.
« Depuis tant d’années, mes rêves sont peuplés de meurtres et de vengeance. Jusqu’au jour où la solution se présente enfin, là, sous mes yeux, comme une évidence : prendre le chasseur à son propre piège, l’enfermer dans un livre », écrit-elle en préambule de ce récit libérateur.

Plus de trente ans après les faits, Vanessa Springora livre ce texte fulgurant, d’une sidérante lucidité, écrit dans une langue remarquable. Elle y dépeint un processus de manipulation psychique implacable et l’ambiguïté effrayante dans laquelle est placée la victime consentante, amoureuse. Mais au-delà de son histoire individuelle, elle questionne aussi les dérives d’une époque, et la complaisance d’un milieu aveuglé par le talent et la célébrité.

Reportée pour cause de pandémie, la rencontre initialement prévue le 31 mars 2020 pourra enfin avoir lieu, deux ans plus tard. Le sujet n'a (hélas) rien perdu de son actualité, et ce livre est devenu un incontournable !

La discussion sera modérée par Stéphane Chaudier, professeur de littérature contemporaine. Nous aurons le plaisir de vous proposer ce livre à la vente, sur place à l'issue de l'échange.

Lieu : BU SHS Campus Pont de Bois, en Espace Vie Étudiante (EVE) - accessible au public extérieur