Quatre hommes sur l'Eiger
EAN13
9782842306984
ISBN
978-2-84230-698-4
Éditeur
Hoëbeke
Date de publication
Collection
Montagne en poche
Nombre de pages
200
Dimensions
19 x 19 x 1 cm
Poids
166 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Quatre hommes sur l'Eiger

De

Traduit par

Préface de

Hoëbeke

Montagne en poche

Offres

Été 1957, sur la face nord de l’Eiger, la plus célèbre et la plus meurtrière paroi des Alpes, deux cordées tentent la dix-septième ascension : les Italiens Corti et Longhi, les Allemands Nothdurft et Mayer. Progressant à une lenteur incompréhensible pour ceux qui les observent au télescope, ils sont bientôt pris au piège… Afin de les arracher à l’abîme, un hallucinant sauvetage est organisé par une soixantaine de bénévoles, dont les meilleurs alpinistes du moment, comme le grand guide français Lionel Terray et l’Italien Riccardo Cassin. Du sommet de l’Eiger, l’Allemand Alfred Hellepart est descendu dans le précipice au bout d’un mince fil d’acier long de trois cents mètres… Corti sera-t-il sauvé à temps ? Longhi survivra-t-il à son neuvième bivouac passé dans la paroi ? Et qu’est devenue la cordée allemande ? Quatre hommes sur l’Eiger est l’histoire fidèle de cette ascension folle, infernale, impossible, et de ce sauvetage héroïque et unique dans l’histoire. Double récit donc : d’un côté des sauveteurs bénévoles, admirables d’abnégation et de courage, qui se heurtent à l’indifférence, voire à l’hostilité des guides locaux, mais aussi à leurs improvisations ; de l’autre quatre hommes pris dans la tourmente, réunis par la nécessité, luttant de toutes leurs forces pour survivre. C’est, heure par heure, le récit des fautes, des accidents, du désespoir des quatre hommes, des efforts incroyables des sauveteurs, de leurs doutes et de leurs difficultés, le tout sous l’œil avide des reporters. Le journaliste américain John Edward Olsen a mené tambour battant son enquête sur le plus vaste sauvetage jamais organisé en haute montagne. Un véritable «polar» alpin où tout est véridique. Jusqu’aux dernières découvertes, quatre ans après le drame…
S'identifier pour envoyer des commentaires.