Face aux crimes du marché, quelles armes juridiques pour les citoyens ?
EAN13
9782707144850
ISBN
978-2-7071-4485-0
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
Cahiers libres
Nombre de pages
336
Dimensions
22 x 13 x 2 cm
Poids
333 g
Langue
français
Code dewey
345.026
Fiches UNIMARC
S'identifier

Face aux crimes du marché

quelles armes juridiques pour les citoyens ?

De

Préface de

La Découverte

Cahiers libres

Indisponible
Les atteintes à la santé publique et à l'environnement sont de plus en plus graves de part le monde, sans que les victimes aient les moyens d'obtenir des réparations faute d'un droit international adapté. Un livre défi de l'avocat William Bourdon.
Au cours des dernières décennies, l'extension sans freins de la mondialisation s'est accompagnée de la multiplication des violations, directes ou indirectes, des droits humains de la part de ses acteurs principaux, multinationales et grandes institutions financières. Les atteintes à la santé publique et à l'environnement, notamment, sont de plus en plus graves, sans que les victimes aient les moyens d'obtenir des réparations et, a fortiori, la sanction des responsables, faute d'un droit international adapté.C'est ce défi que prend à bras-le-corps dans ce livre l'avocat William Bourdon, en s'appuyant sur une solide expérience en matière de lutte contre l'impunité des acteurs non étatiques. En mobilisant de nombreux exemples, du drame de Bhopal en 1984 au combat récent des travailleurs forcés de Total en Birmanie, il montre tous les obstacles auxquels se heurtent aujourd'hui les luttes des victimes de la mondialisation. Dont le moindre n'est pas - grâce en particulier aux paradis fiscaux - l'opacité des lieux de pouvoir, servant l'irresponsabilité des coupables.Surtout, il explique les illusions des solutions le plus souvent préconisées : la revendication d'un Tribunal pénal international pour les droits économiques et sociaux, sur le modèle de la Cour pénale internationale ; ou, à l'inverse, les multiples initiatives " éthiques " des multinationales - codes de conduite, chartes de développement durable, etc. - pour s'affranchir de toute contrainte externe. Et grâce aux acquis de l'association Sherpa, il explore, de façon novatrice et souvent provocatrice, les voies nécessairement plurielles qui permettront de faire face aux nouvelles formes d'impunité nées de la mondialisation.
S'identifier pour envoyer des commentaires.