Le sublime du lieu commun, L'invention rhétorique dans l'antiquité et à la renaissance
EAN13
9782812454080
ISBN
978-2-8124-5408-0
Éditeur
Classiques Garnier
Date de publication
Collection
Bibliothèque de littérature du XXe siècle
Nombre de pages
785
Dimensions
24,2 x 17 x 5 cm
Poids
1356 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le sublime du lieu commun

L'invention rhétorique dans l'antiquité et à la renaissance

De

Classiques Garnier

Bibliothèque de littérature du XXe siècle

Offres

Théoricien de la rhétorique mais aussi orateur, Cicéron a transmis une technique majeure, absente du sage Aristote. Il faut élever le débat à la hauteur des grands principes qui fondent la Cité : d'où le « lieu commun », ce grand moment des grands moyens où triomphe l'éloquence. La remontée aux principes est source à la fois de la plus grande émotion (movere chez Cicéron, sublime chez Longin) et de la plus grande cohérence argumentative, comme s'emploient à le montrer Quintilien et à sa suite Mélanchthon, si sensible au lien entre principes et vérités doctrinales. Cicéron lance ainsi au XVIe siècle le défi d'articuler raison(s) et passions dans une unité vivante, unité et vie qui sont sa réponse au mystère inépuisable de la persuasion.
S'identifier pour envoyer des commentaires.