Homo sapienne
EAN13
9782924519585
ISBN
978-2-924519-58-5
Éditeur
La Peuplade
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
232
Dimensions
19 x 12,7 x 1,8 cm
Poids
240 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Révélant une voix exceptionnelle, Homo sapienne suit la vie de cinq jeunes dans la ville de Nuuk, capitale du Groenland. Ils vivent des changements profonds et racontent ce qui, jusqu’à maintenant, a été laissé sous silence : Fia découvre qu’elle aime les femmes, Ivik comprend qu’elle est un homme, Arnaq et Inuk pardonnent et Sara choisit de vivre. Sur « l’île de la colère », où les tabous lentement éclatent, chacune et chacun se déleste du poids de ses peurs.

Niviaq Korneliussen manie une langue crue, sensible et indomptée. Elle parle du désir universel d’être soi, socialement, intimement, confiante que les coeurs et les corps sauront être vrais.

On en parle :
Avec Niviaq, on évite le petit parler, small talk, sur la météo québécoise et sur le froid, qu’elle ne connaît que trop bien. D’emblée, elle nous dit sa joie de trouver ici des gens «gentils, intéressants, aux points de vue différents».
Natalia Wysocka, Journal Métro

Abordées clairement et avec un point de vue affirmé, les questions d'identité sexuelle mais aussi d'identité nationale et d'indépendance du Groenland, "pays constitutif " du royaume du Danemark, sont au coeur du roman. Si Niviaq Korneliussen se réclame à cet égard d'un "mouvement d'indépendance nationale qui est très fort aujourd'hui ", c'est pour mieux critiquer " ceux qui pensent qu'elle résoudrait tous leurs problèmes, dont celui de la violence.
Anne Pelouas, Le Monde

Un roman étonnamment moderne, follement décomplexé.
Didier Jacob, L'Obs
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

Nous sommes à Nuuk (Groenland) mais nous pourrions tout aussi bien être à Paris, Madrid ou Quiberon... Au travers de ces 5 personnages vivant de profonds changements, Korneliussen nous parle d'amour, de désir... De la vie. Une écriture brute et ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Inès Jorgensen