L'homme aux songes, le mythe de la faculté poétique dans les
EAN13
9782130504580
ISBN
978-2-13-050458-0
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Écrivains
Nombre de pages
256
Dimensions
21 x 13 x 2 cm
Poids
314 g
Langue
français
Code dewey
848.703
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'homme aux songes, le mythe de la faculté poétique dans les "Mémoires d'outre-tombe"

L'initiation à la poésie dans les mémoires d'outre-tombe

De

Presses universitaires de France

Écrivains

Offres

Sous-titre : Le mythe de la faculté poétique dans les "Mémoires d'outre-tombe"L'homme des "Mémoires" a deux vies : homme des faitts, personnage positif et public -- homme des songes, initiation du héros aux mystérieuses chimères de la faculté poétiqueCette voie des mystères se compose d'un cycle de trois initiations successives que le mémorialiste configure respectivement sur la geste de trois personnages mythologiquesAu bord de l'étang de Combourg, le jeune François-René renouvelle les infortunes d'Hermaphrodite en se fondant à un fantôme de femme dont l'incorporation dérange à jamais sa nature. Ce sont l'épisode de la sylphide et l'innoculation de la poésieDes casernes de Cambrai aux salons littéraires de Paris, le jeune chevalier de Combourg renouvelle l'aventure d'Achille travesti parmi les filles de Lycomède. Ce sont le "bivium" de son existence et le choix de la poésie. Dans les déserts américains enfin, le voyageur égaré renouvelle les vicissitudes d'Attis, connaît la folie dans l'antre des nymphes et se mutile afin d'achever son initiation aux arcanes de l'enfantement. Ce sont sa mort au monde viril et sa renaissance mystique à la vie dans la poésie.Ce livre retrace le cycle de ces trois initiations afin de déchiffrer le mythe de cette faculté des songes qui doue l'homme des "Mémoires" de caractères féminins et dont la "maladie sacrée" enveloppe le double mystère de sa dégénérescence et de sa régénération
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Christophe Cavallin