Le mari de mon frère - tome 1

Le mari de mon frère - tome 1

Gengorō Tagame

Akata

  • par (Libraire)
    1 février 2017

    Yaichi vit seul avec sa fille Kana depuis sa séparation. Ils reçoivent un jour la visite de Mike, le mari du frère jumeau de Yaichi, tout juste arrivé du Canada.
    Ce père célibataire va devoir se confronter à cette situation tabou, aux clichés et stéréotypes absurdes et à ses propres idées préconçues sur l'homosexualité.
    Quant à kana, elle n'a pas sa langue dans sa poche et adopte Mike instantanément.
    Des personnages attachants pour un manga tendre, drôle et surtout nécessaire !


  • 20 septembre 2016

    Homme au foyer, Yaichi élève seul sa fille Kana. Leur quotidien paisible est chamboulé le jour où le canadien Mike Flanagan vient frapper à leur porte. Ce géant poilu n'est autre que le mari de Ryôji, le frère jumeau de Yaichi avec qui il n'avait plus de contact depuis son installation au Canada dix ans plus tôt. Or Ryôji vient de mourir et Mike est venu faire son deuil au Japon, sur les traces du passé de celui qui partageait sa vie. Enthousiaste à l'idée de mieux connaître son oncle, Kana incite son père à héberger ce beau-frère gay dont il ne sait rien.

    Le mari de mon frère ou l'improbable rencontre entre un japonais à tendance homophobe et un canadien gay décomplexé. Le lien entre les préjugés du premier et la méconnaissance du second se fait par une fillette innocente et joyeuse qui pose les questions gênantes avec le plus grand des naturels et acceptent les réponses de la même façon. Au fil des jours et de sa cohabitation avec ce beau-frère qui le met mal à l'aise, Yaichi revoit son jugement sur les homosexuels et se rend compte de son ignorance. Mike, quant à lui, débarque avec sa personnalité d'occidental peu au fait des mœurs et traditions des japonais et peut sembler par moment trop familier avec un hôte tout en retenue et en pudeur. Le fossé entre les deux hommes se comble peu à peu grâce à la pétillante Kana, ravie d'accueillir un nouveau membre dans la famille, mais aussi grâce à Ryôji, dont ils partagent le souvenir.
    Ce manga est une excellente surprise ! Le thème de l'homosexualité, souvent abordé dans ce genre d'ouvrages par le biais d'une hyper sexualité plus ou moins perverse, est ici transposé en milieu ''naturel'' dans un cadre familial, sans érotisme ni pornographie. En cela, il marque son originalité et son désir de présenter la culture gay sans stéréotypes ni fantasmes. Loin des caricatures androgynes, voire efféminées, les dessins de Gengoroh Tagame présentent des hommes virils et musclés qui sortent de l'ordinaire. Mais l'homosexualité n'est pas le seul thème évoqué. Le mari de mon frère parle aussi des liens familiaux qui parfois se défont en raison d'une orientation sexuelle mal acceptée et des regrets que cela peut engendrer. La famille elle-même est au cœur du sujet. Ici, elle est monoparentale et le rôle de l'homme sort des poncifs. Yaichi cuisine, fait le ménage et coiffe sa petite fille tous les matins. Quand il affirme ne pas travailler, Mike lui fait remarquer que tenir une maison et élever un enfant est un travail à part entière...
    Profondément humain, ce manga est une belle réussite qui présente des personnages attachants et sensibles. Yaichi se remet en question et évolue très rapidement vers plus de tolérance et de compréhension et Mike émeut par sa tristesse après la mort de son mari, mêlée à la joie de rencontrer sa famille et de découvrir les lieux qu'il a parcouru enfant. Et Kana est le petit soleil qui illumine l'histoire par sa joie de vivre et sa facilité à accepter l'homosexualité comme allant de soi. Un magnifique premier tome, doux, mélancolique et joyeux à la fois.