Rester groupés

Rester groupés

Sophie Hénaff

Albin Michel

  • 13 juin 2016

    La commissaire de police Anne Capestan et les membres de son équipe (St-Lô, sorti de l'hôpital psychiatrique, le commandant Lebreton, ancien agent du RAID mis au placard à cause de son homosexualité, Eva Rosière, Mermot, Darc et Lewitz), tous au 36 quais des orfèvres, dans une annexe de "bras cassés".
    Ils enquêtent sur l'assassinat de Serge Rufus, l'ex beau-père d'Anne, lui même policier.
    Sa mort était annoncée ainsi que celle de Jacques Maire et d'Alexis Velowski. Ces morts sont-elles liées ?
    Les services du BRI leurs mettent des bâtons dans les roues et filtrent les informations. L'affaire sera résolue malgré tout, et la fin inattendue.

    Un polar amusant avec un rat dressé comme chien policier et une équipe attachante malgré tous leurs défauts.


  • 27 avril 2016

    humour, policier

    Quel plaisir de retrouver cette brigade hors norme.

    Après un bref rappel des spécificités de chacun, l’enquête commence, et nous emmène de Paris à l’Ille sur le Sorgue et Lyon.

    On en apprend plus sur Capestan, divorcée d’un ancien comique dont la carrière est derrière lui.

    Viennent enrichir la brigade Saint-Lo, alias D’Artagnan, et un ex de la BRI au cœur tendre. Sans oublier le chien Pilote et le rat Ratafia, qui donneront un sacré coup de pattes lors d’une échauffourée.

    Par manque de moyens, le portrait robot du suspect se fait sur World of Warcraft…

    Une suite sympathique et toujours aussi drôle.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des post-dit de Dax collés sur son PC : effacer ses traces – ne pas jouer avec le suspect.

    http://alexmotamots.fr/?p=1800