• 9 juillet 2020

    L'imagination au pouvoir

    Chez les Altan, l'emprisonnement est une affaire familiale. Le grand-père, puis le père d'Ahmet se sont toujours battus contre les putschistes. Ironie du sort, Ahmet Altan et son frère sont accusés ... d'avoir appelé au putsch (raté) de 2016, dans un "message subliminal".
    Bien sûr, il y a les grilles des cellules, les audiences humiliantes, les procureurs mesquins, les jugements absurdes, le grillage au-dessus de la courette en béton ... Il y a l'âge aussi, et l'anéantissement de tout avenir. Tout ce qui fait le quotidien navrant d'un prisonnier d'opinion, surtout quand les autorités sont aux abois.
    Mais ces chapitres courts laissent aussi passer l'humour du romancier et du sage, qui observe ses contemporains avec détachement, quand ils déraillent ... Aux policiers venus l'arrêter, qui lui proposent une cigarette, l'auteur répond : "Merci, je ne fume que quand je suis tendu." Voilà comment on résiste à l'arbitraire.
    Dans ces textes où le réel avec sa dureté se rappelle sans cesse à nous, les échappées vers le ciel, vers l'ailleurs ou vers les profondeurs de l'âme humaine, sont des clés inoxydables.
    "Je ne suis pas en prison.
    Je suis écrivain.
    Vous pouvez me jeter en prison, vous ne m'enfermerez jamais."

    Frédéric


  • par (Libraire)
    12 novembre 2019

    On ne peut enfermer un esprit libre

    Un texte poignant, d'une incroyable puissance littéraire et émotionnelle. Il y aurait tant de qualificatifs pour décrire cette ode à l'écriture et à la liberté, le mieux est encore de s'y plonger !


  • par (Libraire)
    1 octobre 2019

    A LIRE ABSOLUMENT

    S'il y a des instants inoubliables dans notre métier ce sont ceux qui nous donnent l'occasion d'avoir entre les mains des textes précieux animés d'une importance humaine si capitale qu'il est de notre devoir, tant civique que moral, de les faire connaître au plus grand nombre.
    "Je ne reverrai plus le monde" appartient à cette catégorie d'écrits incontournables qui se doit de figurer dans tous les foyers soucieux de défendre la liberté de penser et d'écrire.
    Le journaliste et écrivain turc Ahmet Altan a été arrêté après un coup d'état manqué en juillet 2016, accusé de complicité et condamné à perpétuité. Enfermé dans une cellule de six pas sur quatre avec deux autres détenus, il fait le bouleversant récit de la bataille qu'il livre quotidiennement pour sa survie.
    Ce texte qui n'est jamais sorti en Turquie est une leçon de vie et de dignité absolument remarquable; un hymne à la littérature, à la puissance de l'esprit, à son pouvoir de résistance, de rêve et d'imagination.
    Merci aux Editions Actes Sud pour cette publication exceptionnelle.
    Un trésor à mettre entre toutes les mains!


  • par (Libraire)
    24 septembre 2019

    Textes de prison. Il affronte la porte fermée. Il ouvre nos horizons. Magnifique.