CE QUI EST MONSTRUEUX EST NORMAL

Ce qui est monstrueux est normal

Céline Lapertot

Viviane Hamy

  • par (Libraire)
    8 juillet 2019

    J'ai découvert Céline Lapertot quand son second roman est paru en 2016 (publié par les Éditions Viviane Hamy ), "Des femmes qui dansent sous les bombes" puis avec "Ne préfère pas le sang à l'eau" publié en 2018; elle était venue en parler à la librairie et cette rencontre nous avait marqués tout comme le fait chacun de ses textes.
    Son quatrième livre paru en mai est un roman fortement autobiographique qui est sorti du plus profond de ses entrailles. J'ai retrouvé son style sans concession et cependant d'une extrême finesse d'analyse et sa façon d'aborder la vie avec un regard cru, acéré, vrai mais aussi plein de volonté d'aller de l'avant et de vie.
    Céline Lapertot regarde le lecteur bien en face pour affronter avec lui les peurs, les douleurs et les maux que l'humain fait subir à l'autre que soi mais également les espoirs que la vie génère. On ne ressort pas indemne de chacune de ces lectures et "Ce qui est monstrueux est normal" n'échappe pas à la la règle de vérité que l'auteure s'impose sans jamais tomber dans l'horrifique ou le pathos.
    Bouleversant, ce roman porte à nouveau sur l'enfance meurtrie mais aussi sur la possibilité de se relever après les épreuves subies.Une écriture au couteau, un style remarquable de concision, de franchise et de poésie tout à la fois.


  • 11 mai 2019

    L'auteur évoque des souvenirs pénibles de son enfance vécue dans un milieu extrêmement défavorisé où certains concepts tels que le respect et la tendresse n'existent pas. La pédagogie et la culture encore moins ! La norme y est toute autre...
    Cependant, la gamine dotée d'une forte capacité de résilience va savoir saisir sa chance pour sortir de la crasse intellectuelle et morale dans laquelle sa famille l'enferme. Cette chance se présente sous la forme placement en foyer de l'aide sociale à l'enfance puis en famille d'accueil qui lui permettent d'échapper à un "presque père" incestueux et une mère complice.
    Lire puis écrire vont lui donner la force de devenir la femme qu'elle est aujourd'hui. Une rescapée du champs de ruines qu'a été son enfance, une femme forte devenue professeur de français et romancière talentueuse qui utilise la littérature pour réparer ses blessures. Un parcours atypique qu'elle dévoile sans fard, avec autant de rage que de courage.
    C'est un tout petit livre par son nombre de pages mais puissant par ce qu'il dégage de force émotionnelle.


  • par (Libraire)
    3 mai 2019

    "Un texte bouleversant"

    Ce petit livre est comme une lame de fond après la tempête de ce qu'a subi l'enfant : le réconfort, le bonheur d'entrevoir que l'école, la lecture et la littérature peuvent réparer les corps. Un texte bouleversant.