Cher.e.s chouettes lecteur.trice.s,

vos libraires sont en congés du 26 juillet au 17 août inclus. Pendant cette période, aucune commande ne pourra être traitée. Les livres qui ne sont pas en stock seront commandés par nos soins à la réouverture, et disponibles environ une semaine plus tard. Bel été à tou.te.s !

 

Manifesto

Manifesto

Léonor de Récondo

Sabine Wespieser Éditeur

  • par (Libraire)
    29 janvier 2020

    Requiem pour l'amour

    Une nuit, un coup de fil de l’hôpital, LE coup de fil et il faut y aller. Quand Léonor reçoit cet appel, elle ne se pose pas de question, elle part rejoindre Cécile, sa mère, au chevet de son père Félix. Ensemble elles le veilleront pour sa dernière nuit. Alors que son esprit s’évade vers Ernesto, l’idole de toujours, les souvenirs et les fantômes affluent autour d’eux.
    Deux récits s’entremêlent alors, transformant ainsi le huis clos hospitalier en un voyage à travers le temps et l’espace en toute liberté. Leur différence d’âge maintenant abolie, deux vieux amis assis sur un banc contemplent l’étendue de leur vie : quand Félix confie ses joies et ses douleurs à l’écrivain Ernesto Hemingway, celui-ci lui parle de son besoin d’écrire et des femmes qu’il ne pouvait s’empêcher de séduire. L’enfance de Félix a été marquée par la guerre civile espagnole et l’exil mais aussi par la découverte de l’art sous toutes ses formes. Dans la chambre d’hôpital, Léonor et Cécile entourent Félix de tout leur amour et de toute leur affection. Léonor sent le poids de l’héritage familial funeste qu’elle porte seule sur ses frêles épaules, les enfants de son père disparus tragiquement trop tôt. Alors que la nuit avance, leurs récits se croiseront dans une ultime sonate au violon, instrument fabriqué avec tout l’amour d’un père pour sa fille adorée.
    « Pour mourir libre, il faut vivre libre » avait coutume de dire Félix. Avec son écriture intime et délicate, Léonor de Récondo rend un hommage vibrant à son père. Tout y est juste, millimétré, il n’y a pas un mot de trop. Les pauses sont des souffles de respiration. Par ce texte maîtrisé comme une partition, le lecteur perçoit l’amour inconditionnel que l’auteure porte à un homme profondément bon. Le cœur serré mais sans verser de larme, c’est un véritable requiem pour l’amour que Léonor de Recondo nous offre avec pudeur et respect. Magnifico manifesto !


  • par (Libraire)
    16 avril 2019

    Un hommage puissant

    Manifesto est un hommage puissant à la figure du père, d'une douleur... Léonor de Récondo a composé un texte intensément émouvant, entremêlant passé et présent. Laissez-vous bercer par sa musique, c'est d'une grande beauté.


  • par (Libraire)
    23 mars 2019

    Manifesto De Léonor de Récondo

    Alors que son frère est en train de s’éteindre dans une chambre d’hôpital, Leonor de Recondo va nous parler de son père, son roc, de l’homme et artiste qu’il a été. En parallèle, l’âme de Félix prend la parole. Il se rappelle sa jeunesse et son compagnonnage avec Ernest Hemingway.
    Léonor de Récondo signe un vibrant hommage à son père , dans un récit très personnel et très émouvant.

    Delphine Bouillo


  • par (Libraire)
    21 février 2019

    "On meurt, c'est tout, et on agrandit l'âme de ceux qui nous aiment."

    Chambre 508, nous sommes en mars 2015, Félix de Récondo s'apprête pour le plus paisible des voyages. Dans la nuit, sa femme Cécile et sa fille Léonor sont appelées à l’hôpital, la mort approche même si son souffle s'accroche. Les médecins proposent de plonger Félix en sédation profonde pour un envol plus doux. Le temps devient alors assassin pour ces deux femmes, unies autour de l'être aimé.
    Dans ce récit, la voix du père et de la fille s'entremêlent. Celle de Félix qui s'est échappé quelque part dans ses souvenirs pour parler d'amour, de femmes, de guerre, d'Espagne, et de vie avec son ami Ernesto (Ernest Hemingway). Et celle de Léonor qui, submergée par cette longue veillée en huis clos, nous offre avec poésie et toute la sensibilité qui est la sienne, un très bel éloge de l'amour.

    Un sublime manifeste qui touchera toutes et tous en plein cœur.


  • par (Libraire)
    16 février 2019

    Je suis absolument fan de Léonor de Recondo ! Chacun de ses romans est une splendeur de sensibilité, de justesse et de beauté. Ce dernier opus, un texte très intime, le confirme une fois de plus.


  • par (Libraire)
    25 janvier 2019

    Léonor veille son père mourant et raconte l'histoire de cet homme marqué par la guerre d'Espagne, beaucoup d'épreuves mais aussi par la musique. Un bel hommage, un adieu émouvant à un père.
    Valérie


  • par (Libraire)
    18 janvier 2019

    Harmonie

    Une approche littéraire douce, intime et délicate pour aborder la veille et l'attente, appréhender la perte, la douleur et le deuil. Lire "Manifesto" c'est accéder à l'intimité de l'auteure, accompagner et retrouver sa sensibilité, éprouver les alternances de patience et d'impatience. C'est aussi comprendre la fragilité humaine, de la naissance à la mort et le cheminement merveilleux d'un homme le temps d'une vie, le temps de créer, le temps de partager à travers les yeux de sa fille. Un récit d'ombre et de lumière parfaitement harmonieux illustré par un dialogue imaginaire et lumineux entre deux artistes extraordinaires.


  • par (Libraire)
    17 janvier 2019

    Écrire sur la mort d’un être cher doit être un travail particulier, ouvrir un livre dont le sujet est la mort est une crainte. Félix va mourir. À son chevet, sa femme Cécile et sa fille Léonor. Les derniers instants sont une épreuve douloureuse bien sûr, mais ce Manifesto est aussi un moment de Vie. Peu à peu la crainte s’estompe et laisse la place à la lecture d’un homme qui a souffert et qui a aimé. Le roman de Léonor de Récondo est aussi un hymne à l’art, à la création et quel plaisir ces dialogues entre Felix et... Ernest Hemingway, ces deux vieux qui se racontent sans tabou !
    Delphine


  • par (Libraire)
    12 janvier 2019

    Requiem pour l'amour

    Avec son écriture intime et délicate, Léonor de Récondo rend un hommage vibrant à son père.
    Alors que son esprit retrouve l'idole de toujours, les souvenirs et les fantômes rythment la nuit de Léonor avec pudeur et respect
    Magnifico Manifesto!


  • par (Libraire)
    11 janvier 2019

    Un livre formidable sur la famille, l’amour, les deuils passés et à venir, la beauté. Magnifique et bouleversant !