Nomadland

Nomadland

Jessica Bruder

Globe

  • par (Libraire)
    13 février 2019

    La fin du rêve américain !

    Jessica Bruder est journaliste au "New York Times". Elle a décidé de s'intéresser aux grands perdants de la crise des subprimes. Ils s'appellent Linda May, Sylvianne et Swanquie Wheel et vivent dans des vans ou des caravanes affectueusement nommés le Squize inn, Queen Maria Esmeralda ou encore Ghost dancer. Ces sexagénaires, laissés sur le carreau, parcourent l’Amérique de long en large à la recherche d'un emploi saisonnier. Ils acceptent tous les petits boulots qu'on veut bien leur donner. Ils s'épuisent parmi les Camperforces d'Amazon ou font office d'agent multifonctions dans les campings. Plusieurs points communs les rapprochent : la démerde, l'entraide et le sens de l'humour dans l'épreuve ! Ce récit journalistique, écrit dans une belle écriture, nous conduit à nous prendre d'affection et d’empathie pour ce nouveau genre de nomades américains.


  • par (Libraire)
    6 février 2019

    Cauchemar climatisé

    Aux Etats-Unis, quand on perd son boulot, sa maison et les économies d'une vie à cause d'une crise financière, on ne manifeste pas, on ne brûle pas les mairies ; on achète une caravane et on part chercher du travail plus loin.

    Dans ce reportage au long cours, édifiant, terrifiant, bouleversant, Jessica Bruder nous emmène à la rencontre de ces seniors que le rêve américain a impitoyablement broyé et qui courent les routes, aux volants de leurs véhicules brinquebalants, entre les abrutissants entrepôts d'Amazon, les campings aux horaires élastiques, ou la récolte des betteraves lourdes comme des boules de bowling.
    Ecrit à la première personne, captivant comme un roman, Nomadland nous projette au cœur de ce système révoltant, au plus près de Linda, Iris ou Bob, qu'on apprend à connaître et qui n'ont rien, mais vraiment rien fait pour mériter ça.
    Ca se passe aujourd'hui, dans la 1ère puissance économique mondiale et cette horreur préfigure ce que pourrait devenir très vite notre société si on n'y prend pas garde.


  • par (Libraire)
    6 février 2019

    Coup de coeur de la chouette

    Voilà un livre qui pourrait bien réveiller les consciences ! Une nouvelle génération de "nomades" a vu le jour aux Etats-Unis, conséquence de la crise de 2008. Ces personnes, bien souvent à l'âge de la retraite et issues de la classe moyenne, se voient dans l'obligation de faire un "choix" dans l'espoir de continuer à vivre plutôt que de survivre : supprimer la case "maison". Et les voilà vivants dans leur camping-car ou même leur voiture, vivant de petits boulots temporaires. Certaines entreprises ont vite exploité ce nouveau filon, une main d’œuvre volontaire, fiable et corvéable à merci. Combien de temps avant que les français.e.s soient confronté.e.s à la même situation ? Jessica Bruder, à travers cette enquête menée pendant cinq ans au plus près de ces nouveaux "nomades", tire le signal d'alarme et nous invite à réfléchir sur les limites du système actuel.